Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE MARIE QUIVIVRE

L'ÉCRITURE, VIDÉO, PHOTOS,PENSÉE MORALE, CONSEIL, BLAGUES POLITIQUE ETC.

L' intimidation c'est un fléau dans votrre alentour

Publié le 6 Mars 2014 par Mariequivivre in Familles, Parents

Mercredi 26 février 2014

L’intimidation au bout de la ligne de ma pensée.

À La maison, à L’école puis à L’Industrie et autres j’en passe.

La remarque il faut voir sur ce sujet ce n’est pas la première fois tout le monde en parle. Malgré les efforts employés contre l’intimidation elle reste inchangeable dans certains milieux. Dans tous les départements Ressources Humaines à l’emploi privilégié à un salaire plus agréable la tension est plus intense.

Depuis des années, bien des années mêmes on entend toujours toute sorte d’action qui se passe sur l’intimidation; on commence chez les couples mariés et non mariés divorcés, Concubinages arriver même jusqu’aux monoparentales. De plus en plus on continue en parler sur ce problème qui arrive à faire perdre de vies dans les foyers. On se pose encore et encore la même question pourquoi? C’est loin d’être capable d’arrêter. Est-ce que, c’est un problème des individus, autorités, les grades de la personne, les formations personnelles ou autres. Est-ce qu’il y-a une réponse sur le mot l’intimidation Il faut bien prendre le temps pour avaler la salive sans rien dire.

Qui est le(les) responsable (s) de ces tragédies on se voit tous les jours dans le média, de jour en jour qu’elle deviendrait une table incontournable pour la société.

Parfois, on se trouve plusieurs dans un couple qui perdre la raison et même la tête qui amener ses enfants dans les états aveux. Ces parents deviendraient des noyaux incontournables pour eux-mêmes et pour leur alentour. Parmi ses enfants plusieurs sont partis de la maison avant leur âge majeur tant d’autres sont partis dans la place inconnue ou hébergé dans la famille d’accueil. L’intimidation des parents autour de leur propre maison et ailleurs deviendrait très autonome sur ces personnages. Qu’est -- ce qui arrive à ses enfants qui sont hébergés ailleurs avant leur âge adulte? Ils deviendront les délinquants (es) du monde de toute la sorte qui les amener jusqu’à faire l’intimidation avec les autres. Les travailleurs (ses) sociaux ne peuvent pas les arrêter; ces enfants qui sont déjà choisis leur destin après toutes les absences de leurs vrais parents ne peuvent pas changer leurs habitudes quotidiennes dans le passé. Est ce que l'intimidation terminera aujourd’hui ou le lendemain, je ne crois pas, elle reste pour faire peur à les autres, elle faisait grandir ceux qui sont déjà passées par cette expérience « Je crois l’intimidation se terminera pas en ce moment parce qu’elle inspire les autres à faire la même chose qu’eux pour faire monter leur valeur dans la société qu’ils vies maintenant et pour le futur ».

Par quelle Âme à la tête au corps et aux pieds il faut commencer pour détruire les germes de la racine de l’intimidation sur les tablettes. Il faut bien réfléchir pour l’avenir de la table tournante qui situe dans nôtre société depuis un bon bout des années c’est une plaie très désagréable…! + ?.

Qu’elle que soit les efforts forcer porter par n’importe qui que ce soit elle va acheminer par un moyen d’une autre sur un autre fasse pour nous faire ressentir sa présence quelques parts dans notre milieu. À la maison, à l’école, comme au travail puis n’importe où on se passe. L’intimidation c’est la priorité des plusieurs.

(N/B) Je pense c’est un acheminement bien contrôler dans un environnement bien protéger partout là qu’on se passe. Chez-nous, chez-vous puis dans la société.

Citation qui vient de Larousse de poche : Mieux vaut tard que jamais :

Qui veut dire, il vaut mieux, en certain cas, agir tard que ne pas agir du tout.

Êtes-vous un (e) victime de ce qui intimider parmis les autres, donner votre voix à celui qui conserne de l'Intimidation pour s'ocupper de vous et prend soin de vous.

Faites par Marie Quivivre

Le mercredi 26 février 2014

Écrit : par mariequivive.com

Édité: par elle même mariequivive.com

Commenter cet article