Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE MARIE QUIVIVRE

L'ÉCRITURE, VIDÉO, PHOTOS,PENSÉE MORALE, CONSEIL, BLAGUES POLITIQUE ETC.

Savez-vous quoi

Publié le 17 Mars 2020 par Mariequivivre in Conscience

La pensée de soi même ce n'est pas les idées des autres < Conscience numéro deux (2) >

La pensée de soi même ce n'est pas les idées des autres < Conscience numéro deux (2) >

Les Haïtiens réveillez-vous

Les Haïtiens appartiennent au même pays. Ils doivent s'aimer comme des frères. Les Port-au-Princiens, le les Capois, les Jacmeliens, Les Jeremiens sont les Haïtiens au même titre que les habitants de Saint-Marc, de Gonaïves, de Léogane, de Vallière et de Plaisance. Etc. Vous êtes tous des Haïtiens.

Dans les quatre ( 4 ) coins du Pays et sans faute.

Ils doivent tous unir leurs coeur autour de la douce image de la patrie, afin que, par leur accord,Haïti soit heureuse et respectée. << Mettez-vous debout pour reconstruire d'haïti pour un pays demain. >> 

Ce sujet sorti dans la mémoire de D.Bellegarde et S Vincent. << Tête ensemble, réunissez-vous, vous allez arriver à combattre ce qui vous empêche.

Ce titre repris par Marie Quivivre pour mobiliser le peuple Haïtien pour un demain tête ensemble.

Je termine ici, la force est en vous ! Ne tombez pas à la tentation des autres.

Ce sujet est écrit le mardi 17 mars 2020, par Marie Quivivre, pour le bloc mariequivivre.com

N'oubliez pas de commenter ce sujet en nom de tous les Haïtiens à l'intérieur et à l'extérieur du pays. Marchez-vous ensembles pour convaincre les ennemis. L'Union fait la force. Il ne faut pas oublier.

Fraternité et la Liberté pour toujours. Merci

Marie Quivivre !

Respectueuse,c'est la conscience ici,il faut penser avant d'agir mesdames et messieurs.Respectueuse,c'est la conscience ici,il faut penser avant d'agir mesdames et messieurs.Respectueuse,c'est la conscience ici,il faut penser avant d'agir mesdames et messieurs.

Respectueuse,c'est la conscience ici,il faut penser avant d'agir mesdames et messieurs.

Commenter cet article