Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE MARIE QUIVIVRE

L'ÉCRITURE, VIDÉO, PHOTOS,PENSÉE MORALE, CONSEIL, BLAGUES POLITIQUE ETC.

La sexualité des adultes dans leur chambre

Publié le 2 Septembre 2015 par Mariequivivre in Critique

Partie (1)

Le verbe faire qu’utilisent strictement les parents dans leur chambre ne fait pas le bon mélange à la maison avec ses enfants.


Sûr et certain! Plusieurs des bons parents ne se voient pas en face de leur propre enfants pour l’expliquer tout ce qu’il y-a dans la sexualité.

Tant dis que, Il y-a qui sont alaises tant d’Autres ne sont pas alaises. Ce que plusieurs parents ne comprennent pas dans ce mot sexualité c’est l’enjeu, l’ignorance, l’effet bizarre et manque de valeur, manque de compréhension qui va faire souffrir les enfants et autres qu’il y-a dedans.

Les enfants devraient commencer à conjuguer tous les verbes, de la 1ère personne du singulier et la 1ère personne du pluriel qui viennent par ex : Aimer - Faire à l’Indicatif présent puis les conditionnels présents et autres qu’ils y a dans les verbes. Vivre la vie qui commençait déjà, vive la 1ère année jusqu'à la 5ème année en continuent en changeant de l école à l école jusqu’à ce que c’est à leur tour pour devenir éducatrice sexuelle pour leur future génération.

Depuis plusieurs années, il y-a des éducateurs (-trices) qui cherchaient à mobiliser sur ce sujet pour leurs intérêts, leurs avantages sur tous les plans.

Parmi eux il y-a des maladroits qui se laissé prendre par le bon mot sexualité pour les enfants. Avant tout! Les mobilisateurs (-trices) voulaient créer leurs

propres emplois avec le mot cours sexualité à l école. Depuis plusieurs années ils étaient apparus dans quelques une des écoles primaires déjà se n’est pas nouveau ce paroli. Je pense ce n’était pas bien reçu envers les parents responsables, comme telle et les professionnelles enseignants dans toutes dernières années ils leurs envoyaient dans le grand Établissement pour que leur volonté sa soit passé au public en ce moment.

Partie (2)

En Septembre 2015 ils sont encore présent avec leur sujet sexualité

Et leur enfant dans la cour d’école, Yeh.

Ils reviendraient encore en force cette année sur le dos de nos enfants et les parents avec le même sujet. Étant que, il y-a plusieurs femmes et hommes qui n’ont pas d’enfants qui ne voulaient pas non plus, qu’ils ne connaissaient pas l’Importance des enfants et les Adolescents en général pour eux c’est de rien, de donner un cours de sexualité en classe. Mais « La fragilité des enfants et ses parents parfois sa coûte très chère.» Qu’ils aimeraient passer leurs messages aux parents qui ne savaient pas croire faire avec leur enfant. Par contre, ils se laissent prendre par leur manquent de connaissances et leur compréhension. Les enjeux ne font pas peur c’est tout à faire normal, pour eux rien n’était pour plusieurs qui ont la tête de poules. Ils ne s’en occupent pas à leur occupation, les parents baissent leur bras envers leur foyer. Tant de personnes ont leur laissé prendre sur la question sexualité à l’école oh! La! La. J’espère les vrais parents et les personnelles vont s’en occuper les vrais affaires pour les élèves.

Le goût de l’argent dans la vie rend les humains déstabilisés dans leur pensée. Se sont les mêmes personnages parmi eux qui couraient en parlant en arrière des hommes et les femmes qui sont des prédateurs (trices) sexuelles. La majorité de ses enfants sont placés ailleurs, c’est normal qu’ils se métreraient ensembles pour demander un cours sexualité en classe pour nos jeunes, voilà. « Personnellement je suis contre » Puis tant pis pour les autres qui vont donner leur accord avec ce groupe.»

C’est ma pensée!

C’est un cours inutile pour les jeunes d’Ailleurs plusieurs ados ont déjà vue sur internet et sur certains réseaux sociaux, à la télévision dans un film qu’est ce qui manque encore dans tout cela que les élèves vont chercher. « Je pense ils sont dans la lune ces gens là, ils ont oublié la création de la technologie qu’on a en ce moment qui est très avancée sur tout.» :(( Ils font rire :) :)))) : Moins de 14 ans et plus savaient quoi faire déjà dans la sexualité.

Comment faire l’Amour ce n’est pas seulement avec un nègre mais, avec les blancs aussi :)

Partie (3)

La sexualité est déjà partout

La sexualité dans la toilette, devant leur casier d’école existe déjà, quand il y-a une sortie à l’Hôtel sa se fait déjà etc.. il y-a des parents qu’envoyaient ses enfants à l’Hôtel avec leur ami (es) payent pour eux existent qu’est ce que les enseignants de la sexualité ont besoin encore c’est fou.

Anecdote

Déjà témoin une petite scène de 2 jeunes enfants frère et sœur, cette fille a 4 ans et son frère a 7 ans sur le lit de ses parents. Dans le temps je gardais ces 2 enfants là, j’ai été dans la cuisine en train de préparer à manger je les ai laissé dans leur chambre pour qu’ils jouent, ils font le va- et- vient entre le salon Et la salle de bain puis la chambre de leurs parents. Un moment donner je n’ai pas entendu qu’ils parlent ensembles ok, je pense qu’ils jouent je veux terminer pour aller voir où ils sont dans la maison croyez-moi ou non, ils étaient tous nus dans la chambre de peur mère et le petit en train de faire pénétrer sa sœur une chance j’arrive à temps rien n’est se passé. Quand je posais des questions à eux ils me disaient on ne faisait rien « Je veux faire la même chose que ma mère avec mon père. » Alors ils ont besoin un autre cours à l’école dites moi s’il-vous- plaît si c’est normal. À la maison ou à l’école pour les plus jeunes au primaire ou plus âgé en âge. Trop c’est trop sa dépasse la limite c’est cruelle. Il y-a toute sorte de monde dans ce sujet mais se sont les enfants et les parents le plus pauvre qui vont plus toucher pour ce cours sur cette réalité les enseignants(es). Qui dit mieux! L’établissement de l’école- Parents- Élèves.

Quel beau conseil! Accepter ou refuser? Les parents à vous de choisir coucou :)) Allo! réveillez-vous : Faites vos cours chez vous plusieurs parents n’acceptent pas cette vieille proposition.

Citation : Nécessité fait loi = dans un besoin ou un péril extrême, on peut se soustraire à toutes les obligations conventionnelles.

  • La sexualité des adultes dans leur chambre (Partie 1 a 3) : Écrit par Marie Quivivre – fait le mardi 2 septembre 2015 déposé sur son blog http://www.mariequivivre.com

  • C L I Q U E R I C I S A F A I T D U B I E N À L A P R O C H A I N E

Commenter cet article